Pourquoi adherer a la CFTC?

4 bonnes raisons d'adhérer

1 - Où trouver un renseignement sur son salaire ou sa classification ? Que faire en cas de difficulté avec son employeur ? Comment être tenu informé des évolutions de la profession ? Ces questions, et bien d'autres, vous vous les posez un jour ou l'autre. Aux multiples incertitudes du métier, le syndicat CFTC HSBC apporte l'assurance d'une bonne réponse. Il développe un syndicalisme de services qui répond aux préoccupations quotidiennes de ses membres.

2 - Nombreux aussi sont les salariés qui attachent autant d'importance aux problèmes éthiques de leur profession qu'aux préoccupations matérielles. Leur place est toute trouvée au syndicat CFTC HSBC. Notre syndicat s'efforce de réfléchir à l'avenir de notre métier en insistant sur les enjeux nouveaux techniques et moraux qui dessinent les contours de notre profession pour les années à venir.

3 - Le Syndicat CFTC HSBC n'est pas "autonome", livré à lui-même. Il établit une solidarité active avec tous les professionnels (cadres et techniciens). Pour cela, il agit en liaison avec la Fédération CFTC Banques. Il est affilié à la CFTC, confédération ouverte à toutes les catégories professionnelles et à tous les niveaux hiérarchiques. Savez-vous que parce que nous sommes un syndicat rattaché à une confédération, nous avons pu alerter immédiatement notre représentant au sein de l'UNEDIC lorsque, en juin 1993, cet organisme a décidé d'assimiler à une démission pure et simple un départ pour clause de conscience ? Cette mesure scandaleuse a pu ainsi être repoussée.

4 - L'action syndicale ne saurait se confondre avec l'action politique. Le syndicat CFTC HSBC entend agir sur le strict terrain professionnel. En fondant notre action sur des convictions sociales et morales clairement affirmées nous accueillons tous les salariés qui entendent ne pas séparer leurs droits de leurs devoirs quelles que soient leurs convictions philosophiques, religieuses et politiques. Le syndicat CFTC HSBC rejette la lutte des classes et privilégie la négociation. Il veut aboutir et non faire de l'agitation. Il ne refuse jamais la discussion. Il s'engage sur des compromis positifs et rejette les résultats insuffisants.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :